CD Univers de pourris de Haute Tension

Faible voltage

d'Lëtzebuerger Land vom 02.02.2006

Univers de pourris est le nom du CD trois titres enregistré par le combo luxembourgeois Haute Tension. Composé de vieux briscards qui ont vraisemblablement écumé les circuits rock, blues et hard de la grande région ces quinze dernières années dans d'obscurs groupes traînant leurs santiags dans les arrières salles de cafés et autres festivals, ils ressortent leurs griffes pour l'occasion et nous assènent de trois rebuffades pour un peu plus de treize minutes. Placé sous haut patronage trustien, on a droit sur toute la durée de la galette à un hommage truffé de nombreuses citations musicales et textuelles qui renvoie aux grandes heures de Trust, groupe français de hard phare pour certains, créateurs de l'hymne (toutes proportions gardées…) «antisocial» et pourfendeurs des valeurs établies de l'époque (77-85). Il n'y a pas un plan de guitare ou une inflexion vocale qui dévie de la ligne de conduite qu'Haute Tension s'est tracée. Staccatos des guitares, voix éraillée et texte revendicateurs bas du front (relevant ça et là un sens comique involontaire), tout y est et atteint parfois un mimétisme confondant. Et ce n'est pas l'intro scandée - rapée de démocratie qui contredira le propos: «tu courbes le dos, tu marches comme un robot» (une perle parmi d'autre…)! Si Trust, à son époque, tirait au gros sel, et véhiculait les clichés d'un anarchisme un brin poujadiste, ici c'est carrément la grosse Bertha qui est mise à parti! Les thématiques sur le mode du «tous des pourris» enfoncent des portes ouvertes et se vautrent plus d'une fois dans l'éculé le plus rance. On reste sur des sentiers ultra balisés qui ont perdu leurs dangers il y a bien longtemps et les quelques fauves qui y rôdent encore sont assez émoussés. Mais il existe certainement un public friand de ce genre d'entreprise taxidermiste comme en témoignent les encouragements que l'on peut lire dans leur livre d'or sur leur site. Étant d'avis que tout hommage, aussi fidèle soit-il à l'esprit originel, se doit de proposer des éléments neufs ou, du moins, une relecture personnelle, l'auteur de ces lignes n'apprécie que très modérément cet «univers de pourris» où on cherchera vainement l'une de ces qualités. On pourra certes saluer l'aspect policé de la production et l'instrumentation sans faille, mais tout cela reste pataud, lourdingue et d'un goût douteux. Réservé exclusivement donc à un public averti et peut-être nostalgique de Trust et consorts!

Haute Tension, ce sont: Luss Briscolini, chant ; Steve Trzebanski, guitares; Max Matgen, batterie; Roll Rossi, guitares [&] solos; Paul Scholtes, basse. Leur CD Univers de pourris est en vente 6,50 euros et peut être commandé en-ligne.

 

David André
© 2017 d’Lëtzebuerger Land