Marché immobilier

Y a-t-il encore une place pour le marché résidentiel haut de gamme à Luxembourg ?

d'Lëtzebuerger Land du 22.11.2012

Le courtier immobilier Jones Lang Lasalle Luxembourg fait le point sur la situation luxembourgeoise sur le marché immobilier résidentiel au Luxembourg, notamment dans le secteur haut de gamme.

Il n’y a pas de définition universelle, nous pensons généralement à des finitions luxueuses, des matériaux de qualité ou une surface habitable élevée. Mais ce qui est considéré comme « prestigieux » dans d’autres pays peut être considéré comme normal à Luxembourg, notamment en ce qui concerne la qualité des matériaux et la solidité de la construction. Des biens haut de gamme peuvent cependant avoir une taille moyenne, mais disposer d’une large gamme de services comme le catering à domicile, une conciergerie, un service de gardiennage, des infrastructures sportives privatives, ou encore des systèmes de sécurité sophistiqués telles que la reconnaissance faciale par exemple. La domotique fait également partie de la demande de clients pour des biens haut de gamme. Il ne s’agit pas forcément de villas. Nous estimons que la demande pour des biens haut de gamme porte à 75 pour cent sur des appartements et 25 pour cent seulement sur des villas. Par ailleurs, beaucoup de gens fortunés préfèrent la discrétion des appartements au luxe ostentatoire de certaines villas.

C’est assez large, pour une maison cela peut varier de 5 000 à 6 500 euros par mètre carré, voire plus, tandis que pour un appartement la fourchette de prix est de 7 000 à 10 000 euros par mètre carré. La crise économique semble d’ailleurs n’avoir aucun impact sur les prix.

Luxembourg dispose-t-il de tels biens immobiliers haut de gamme ? L’existant est assez limité, il comprend surtout des villas spacieuses sur des grands terrains. Celles-ci appartiennent à des familles fortunées, telles des médecins ou des avocats, qui la plupart du temps ne souhaitent pas vendre et garder le bien dans la famille. L’augmentation de l’offre pour l’adapter à la demande ne peut donc provenir que de nouvelles constructions sur des terrains, et pour ce faire le gouvernement tente d’imposer une certaine proportion de biens dits « prestigieux » dans les nouveaux lotissements. Il y a donc une volonté politique d’affecter plus de terrains au haut de gamme. Les quartiers privilégiés se doivent d’être accessibles, donc proches du centre, à proximité d’infrastructures scolaires de qualité, ainsi les quartiers de Limpertsberg, Dommeldange, Belair ou même Bertrange offrent un bon potentiel. Plus loin du centre mais bénéficiant d’une bonne accessibilité, la commune de Strassen représente une alternative intéressante.

Luxembourg est une ville importante en Europe, ne fut-ce que par la présence de certaines institutions européennes et par son statut de centre financier. Cela se traduit par une demande accrue pour le résidentiel haut de gamme. Luxembourg offre nombre d’avantages, c’est une ville sure, avec peu de criminalité, la population est multilingue, le niveau d’enseignement est élevé, et le pays est aussi très stable politiquement. La demande est bel et bien là. Nous en voulons pour preuve l’accroissement du nombre d’étrangers qui s’établissent au Luxembourg, ce qui est entre autre illustré par le succès d’écoles privées internationales à haut droit d’inscription. Il est aussi intéressant d’observer que nombre de personnes ayant quitté le pays pour étudier à l’étranger ou pour y faire carrière, reviennent au Luxembourg. La demande provient actuellement essentiellement d’Europe, mais nous observons des nouveaux arrivants en provenance d’Asie, plus précisément de Chine et du Japon, et du Moyen Orient. Le grand défi de Luxembourg est d’offrir des produits correspondant à cette demande. Le gouvernement en est bien conscient et se montre proactif à ce sujet, ce qui nous permet d’être très optimiste pour l’avenir.

Grâce à la qualité de nos services ainsi que notre vaste expérience sur le marché immobilier luxembourgeois, nous voulons saisir l’opportunité, dans ce domaine très porteur, de proposer des biens résidentiels à une clientèle demandeuse. Notre expansion vers ce segment du secteur immobilier nous permet de compléter notre offre et de présenter à tous nos clients des solutions adaptées à leurs besoins, quelle que soit leur recherche. L’équipe de Jones Lang LaSalle Residential est entre autres un des agents de référence pour la vente du volet résidentiel de Royal Hamilius, un projet mixte de 36 000 mètres carrés, dont le concept architectural a été élaboré par le cabinet d’architecture Norman Foster en collaboration avec le bureau d’architecture Tetra Kayser. Lauréat d’un concours lancé par la Ville de Luxembourg, le projet Royal Hamilius est sans aucun doute  le projet phare de Luxembourg de par son architecture, sa taille ainsi que sa mixité entre commerces, logements et bureaux. Les appartements de standing vont du studio à l’appartement trois chambres et seront vendus sur plan prochainement. Faisant partie d’un groupe international, nous disposons d’un très large réseau à l’échelle quasi planétaire. C’est grâce à ce réseau que nous sommes notamment entrés en contact avec des investisseurs Qataris.

Romain Muller
© 2017 d’Lëtzebuerger Land