Festival CinEast

Jacques Doillon et quarante invités

d'Lëtzebuerger Land vom 04.10.2019

Depuis sa création en 2007, le Festival CinEast sest durablement installé dans le paysage luxembourgeois avec une programmation riche et exigeante de films issus des pays de l’Europe orientale et centrale. Cette douzième édition, avec ses concerts, ses compétitions de fiction et de documentaires de tous formats, avec ses curiosités patrimoniales puisées dans les réserves de cinémathèques renommées et ses rencontres avec des professionnels du secteur, réserve une fois de plus deux belles semaines de festivités. Le Grand Prix sera cette année décerné par le réalisateur et scénariste français Jacques Doillon, en qualité de président du jury international. Sept longs-métrages sont en lice pour cette compétition officielle : Oleg de Juris Kursietis et Nova Lituania de Karolis Kaupinis (deux films que l’on pourra découvrir le lundi 7 octobre) ; Corpus Christi de Jan Komasa (le 8 octobre), Scandinavian Silence de Martti Helde (10 octobre), Open Door de Florenc Papas (le 12 octobre), Stitches de Miroslav Terzic (13 octobre), et enfin Cat in the Wall de Mina Mileva et Vesela Kazakova (le 16 octobre.)

Dévoilée lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à la Cinémathèque de Luxembourg, la programmation complète réunit 65 longs-métrages et cinquante de format court. Vingt pays y sont représentés, avec un focus centré cette année sur la production cinématographique lituanienne (une soirée lituanienne est prévue à la Cinémathèque le vendredi 11 octobre à 18h30). Une quarantaine de cinéastes est attendue au grand-duché pour participer aux ciné-débats. Sous les rires du public, c’est la comédie My Thoughts are silent de l’Ukrainien Antonio Lukich, qui a ouvert hier, jeudi la manifestation, précédée de l’inauguration de l’exposition photo Down with walls ! à Neimënster.

Répartis sur différents sites culturels, de multiples événements rythmeront ces prochaines semaines de manifestations. Le samedi 4 octobre, le Melusina Klub accueillera l’incontournable et festive Balkan Party : une soirée animée par le Shantel & Bucovina Club Orkestar, suivi d’un set électro de Shantel himself. Le duo roumain Karpov not Kasparov se produira le jeudi 10 octobre à la Cinémathèque pour recréer la musique du Bonheur (1934), chef-d’œuvre signé Alexandre Medvedkine. Le dimanche matin, l’apéro-jazz du 13 octobre sera assuré par le Artur Dutkiewicz Trio. À l’Ancien cinéma de Vianden, une sélection de court-métrages d’un collectif bulgare sera présenté le samedi 5 octobre, au côté du vernissage des photos d’Ivan Bogdanov. Un lot de courts-métrages que l’on aura plaisir à revoir le lendemain, à 18h30, à la Cinémathèque luxembourgeoise (Compote collective animation jam). Le jeune public trouvera également une programmation adaptée à son âge : à partir de quatre ans, La Révolte des jouets réunit quatre courts réalisés en Tchécoslovaquie entre 1947 et 1982 (6 octobre, 15 heures, Cinémathèque) ; ou encore, dès l’âge de deux ans, l’ensemble de films d’animation Kids Show sera projeté à 15 heures le samedi 12 octobre (Neimënster). À défaut des films, les spécialités locales de l’Europe centrale et orientale pourront toujours mettre d’accord les curieux et les cinéphiles de la Grande Région. Les soirées gastronomiques ont été spécialement organisées à cet effet. On se régale déjà.

Les festival CinEast 2019 dure du 3 au 20 octobre ; informations et programme : www.cineast.lu/2019

Loïc Millot
© 2019 d’Lëtzebuerger Land