Page d'artiste d'Aline Bouvy dans le Land de cette semaine

Une céramique d'Aline Bouvy montrant une homme barbu et un sein
Photo: Aline Bouvy / Mudam / Land
Actualité du 19.01.2018 09:37

S’il fallait trouver un adjectif pour qualifier le travail d’Aline Bouvy, « punk » conviendrait probablement le mieux. Bien que l’artiste belgo-luxembourgeoise née en 1974, vivant et travaillant à Bruxelles, soit surtout connue au grand-duché pour sa Heemechtshand à Ettelbruck, monument pour l’hymne national, son travail est en général beaucoup plus complexe, plus déconcertant aussi. Avec un humour très engagé, elle charie ses contemporains et leurs normbreuses règles, normes et tabous en les transgressant joyeusement, et ce aussi bien avec des sculptures qu’avec des installations ou des oeuvres picturales. Aline Bouvy est la dernière à intervenir dans notre série réalisée avec le Mudam d’invitations à des artistes à réagir à l’oeuvre d’Ad Reinhardt, dont le musée expose les illustrations sous le titre Hard to picture (jusqu’au 28/1). Comme Reinhardt, Bouvy commente la société qui l’entoure, dans le numéro 3/18 du Land (du 19 janvier 2018), avec une céramique originale et une recherche thématique. 

josée hansen
© 2018 d’Lëtzebuerger Land