Le Land reprend ses «interventions d'artistes» avec Eric Schumacher

L'étude d'Eric Schumacher
Photo: Eric Schumacher
Actualité du 25.02.2019 11:12

 

 Ce que nous disent les formes architecturales 

Bonne nouvelle pour les amateurs d’art contemporain : nos interventions d’artiste, pages blanches laissées à des artistes contemporains, reprennent avec notre édition de cette semaine. En page 17, nos lecteurs trouveront donc une étude sans titre du jeune sculpteur luxembourgeois Eric Schumacher (il est né en 1985 ; photo de l’oeuvre : Peter Dibdin). Schumacher, qui vit et travaille essentiellement à Édimbourg, où il a fait ses études (avant d’enchaîner avec un master à Berlin), explore les formes architecturales qui nous entourent, les réduisant à leur vocabulaire basique. Cette recherche, celui qui a exposé à Walferdange et à Dudelange en 2018 l’avait commencée avec des oeuvres comme ALWS APRT, montrée fin 2018 chez Zidoun-Bossuyt au Grund (photo ci-dessus : TPC). « Je m’intéresse de plus en plus à l’architecture commerciale et institutionnelle », explique l’artiste, « avec la question essentielle de savoir comment l’homme peut s’exprimer de manière humaniste dans un contexte capitaliste ? ». Pour interroger les modes d’expression du capitalisme, il en extrait des signifiants forts, comme ce grillage dans cette édition, qui fait forcément penser à un barbecue, hobby préféré de tous les ménages luxembourgeois en été. 

La série "Land-Art": de l'art abordable pour 4€

Pour plus d'informations sur l'artiste: voir notre article ou son site

 

josée hansen
© 2019 d’Lëtzebuerger Land