Nouvelle intervention d'artiste dans le Land d'aujourd'hui: Monique Becker

Die Stille: intervention d'artiste de Monique Becker
Foto: Monique Becker / Pepe Pax
Aktuelle Meldung vom 20.12.2019 14:31
...est ce qui fascine Monique Becker dans ses tableaux presque monochromes. « Ce n’est pas du noir, c’est une superposition de couleurs », explique l’artiste (*1958), qui est venue à l’art sur le tard et s’enorgeuillit d’avoir été « Meisterschülerin » de Hermann Nitsch. En clin d’œil à la grande exposition que le Louvre offre actuellement à Pierre Soulages – qui a annobli les monochromes noirs cinquante ans après le Carré noir de Kasimir Malevitch, au point d’inventer une nouvelle couleur, « l’outrenoir » – le Land offre cette semaine à ses lecteurs une intervention d’artiste de Monique Becker. Die Stille est une œuvre extraite d’un triptyque intitulé Der einsame Weg (le chemin solitaire), qui remonte à 2015 : Monique Becker, qui exerce de l’action painting très physique (photo ci-dessus prise dans son studio par Pepe Pax), y commenta la crise des migrants, le chaos de la guerre en Syrie ayant généré leur fuite et les morts en Méditerranée. La superposition de nombreuses strates de peinture acryclique fait que le tableau s’assombrit peu à peu. Au bord inférieur, on décèle encore les différentes couleurs qui dégoulinent.
josée hansen
© 2019 d’Lëtzebuerger Land