Nouvelle intervention d'artiste "Dead End' de omniscientbeing

Actualité du 04.06.2021 09:40

La nouvelle carte blanche à un illustrateur est confiée à Mik Muhlen, connu sous le nom de omniscientbeing. Travaillant depuis plus de dix ans en tant qu’indépendant principalement dans le milieu du graphisme, il a gardé sa passion pour l’illustration, où il s’exprime à travers divers styles et médias allant du dessin jusqu’à des installations artistiques. Ses thèmes sont souvent basés sur le folklore et le spiritisme, mais s’orientent aussi vers la pop- culture, le cinéma et la culture des jeux-vidéos. « Ce qui me passionne dans l’illustration, c’est de pouvoir raconter une histoire en un coup d’œil. Chaque détail ajouté, comme chaque espace vide peut, pour la personne qui regarde, entièrement changer l’interprétation d’une pièce. » Sa création pour la Land, réalisée à la peinture digitale s’intitule Dead End. « J’ai voulu essayer quelque chose de neuf, autant au point de vue technique que thématique (ce qui me semble être le défi d’une carte blanche). Loin des thèmes plus occultes que je traite parfois, l’image parle indirectement de l’impact du digital et des réseaux sociaux sur notre vie. Elle montre à quel point nous sommes sur le point de tomber dans un gouffre psychologique, duquel il est parfois dur de sortir. C’est une histoire qui se répète malheureusement assez souvent pour des raisons et avec des conséquences différente pour chacun. J’ai donc préféré ne pas utiliser des codes visuels classiques pour ce sujet, pour laisser place à un visuel dépouillé et graphique, dans lequel les gens pourront (re) trouver leur propre histoire. 

France Clarinval
© 2021 d’Lëtzebuerger Land