CD Mammatus d'Emre Sevindik

Après la tempête

d'Lëtzebuerger Land du 26.01.2006

Les météorologues vont se réjouir à la vue de ce nouvel album issu de l'écurie Grand Duchy Grooves: Mammatus d'Emre Sevindik, aka Circle around the zero. Le titre promet de découvrir le monde merveilleux d'une formation de nuages méconnue par beaucoup, mais très attendue des observateurs du ciel. Les mammatus sont des nuages en forme de mamelons qui suivent souvent des orages dangereux. La pochette de l'album (conçue par Christophe Peiffer, signé Geor-ge(s)) montre de beaux exemplaires de ces nuages à la forme menaçante, mais de nature contraire, tout à fait paisible, étant donné qu'ils annoncent la fin de l'orage et le retour d'un temps plus clément. Et c'est ce que l'on ressent lorsqu'on embarque pour un voyage musical proposé par Emre Sevindik. Cette fois-ci, le musicien solitaire a réussi une œuvre complète, même si, d'après ses dires, il changerait déjà une grande partie des arrangements que l'on peut entendre sur Mammatus. À nous de juger, mais à mon avis, un compositeur est, de nature, toujours trop sévère avec sa création. Pour en revenir à l'objet en question, on ne peut passer à côté des racines orientales du musicien qui ont influencé les compositions. Mais ce sont surtout une ouverture et un regard sur le monde qui l'entoure qui rendent ces morceaux tellement transcendants. Des beats électro combinés avec des sons world/ethno transportent l'écouteur dans un monde beau, paisible, réconfortant… un monde qui semble rêvé, parfois inaccessible parce qu'une mélancolie transperce aussi, çà et là. Mais cette mélancolie n'est pas pesante. Au contraire, en ces soirées froides et grises, elle semble même réconfortante. Les morceaux choisis par Emre Sevindik sont accessibles à tous, même aux personnes moins averties en ce qui concerne la musique à sonorité électro. Il suffit de se laisser porter par les voix enchanteresses qui accompagnent les compositions uniques et les samples tirés de compositions ethnos ou autres sources sonores moins connues qu'il a utilisé pour créer ses morceaux originaux. Parce qu'il faut parler de l'originalité des compositions. Rares sont les artistes luxembourgeois qui essaient de sortir des sentiers battus, des routes toutes tracées. C'est la scène électro qui, ces dernières années, est certainement des plus innovatrices. Alors que la scène rock, punk ou folk luxembourgeoise tarde à décoller, les compositeurs de musiques électroniques se voient projetés sur le devant de la scène, et de plus en plus de festivals et de soirées sont organisés pour offrir au public luxembourgeois une entrée dans ce monde encore méconnu il y a quelques années. Emre Sevindik appartient à cette scène émergeante, jouant à l'étranger (il est actuellement en tournée mondiale avec le spectacle Solo con piano, du danseur et chorégraphe Gianfranco Celestino, dont Emre Sevindik a composé la musique) ainsi que dans divers soirées luxembourgeoises. En live, les compositions d'Emre Sevindik sont soulignées par des instruments venus d'un autre monde, d'un autre temps… ce qui rend le mélange audacieux mais tellement justifié. Ainsi, le violoncelle de Lis Berg ou les tablas de Helder Da Graça viennent renforcer la vision multi-culturelle de la musique made by Emre. Le public devra en juger par lui-même. Mais il devra surtout prendre le temps d'accompagner ce musicien hors pair dans un voyage musical d'un autre genre. Écouter p.ship et se laisser emporter par un chant sublime et les riffs répétés d'une guitare envoûtante, d'effets captivants. Poursuivre avec une note plus nu-jazz qui émane du morceau skyscape. Se laisser guider vers un monde parfois révolu, celui des musiques sublimes d'Ennio Morricone, dans la fabuleuse composition a.train. La guitare jouée par Emre Sevindik en personne, ajoutée aux effets trafiqués, rend ce morceau étourdissant et touchant. Un album à découvrir rapidement! Au public maintenant de se laisser guider à travers ce voyage musical par les sons issus d'une tête de génie, celle d'Emre Sevindik, qui, avec ce nouvel album, offre encore une perle à la scène électronique luxembourgeoise, dont son créateur peut être fier. Essayez de voir cet artiste sur scène et vous serez sûr de passer un moment d'exception.

Le CD d'Emre Sevindik Mammatus est édité par Grand Duchy Grooves et est en vente 12,50 euros; une soirée de lancement est prévue le 10 mars; pour plus d'informations: www.grandduchygrooves.lu.

 

 

Joanne Goebbels
© 2017 d’Lëtzebuerger Land