Appart-hotels

Neuf mètres carrés

d'Lëtzebuerger Land du 28.02.2014

Les « appart-hotels », mélange de studio et de chambre d’hôtel, pullulent au Luxembourg. Après Trust Inn (à partir de 850 euros le mois) et les hôtels Domus (2 250 euros), offrant chambre et kitchenette aux employés détachés et aux expats, voici le dernier-venu, Stay Rooms (1 200 euros), qui vient d’ouvrir en décembre. Stay Rooms concurrence Key Inn (3 750 euros), qui avait repris il y a dix ans un bloc de trois maisons art-déco (dont une avait été endommagée par un incendie) à Belair, auxquelles sont venus s’ajouter deux autres résidences, toutes situées dans des quartiers chics de la Ville.

La société Altea immobilier est spécialisée dans les chambres louées en colocation. Sur son site, elle en offre une centaine – toutes situées dans la Ville de Luxembourg – mesurant entre neuf et treize mètres carrés (550 à 975 euros, toutes charges incluses) : « Chaque chambre se ferme à clé et est dotée au minimum d’un lit (couettes, oreillers, deux sets de draps fournis), d’une armoire, d’une table de chevet, d’un bureau, d’une chaise et d’une TV à écran plat. », note le site. Or, en-deçà du marché officiel, les gérants des appart-hôtels disent noter un boom du particulier-à-particulier. En louant des chambres ou en subdivisant des appartements en plusieurs studios loués au mois, « Monsieur Tout-le-monde » voudrait se tailler une part du gâteau, disent-ils et sous-entendent que ce marché, difficilement saisissable, se passerait au noir, sans TVA, ni taxe de séjour.

Bernard Thomas
© 2017 d’Lëtzebuerger Land