Magasin Norte à Esch-sur-Alzette

Norte é forte

d'Lëtzebuerger Land vom 24.07.2015

Il semblerait que le nord du Portugal soit un petit Eldorado pour les nouveaux créateurs de chaussures et d’accessoires… C’est en tous cas là-bas que Vera Heliodoro et son compagnon Pedro Lopes vont chercher leur inspiration afin de constituer la collection proposée dans leur tout jeune magasin Norte, ouvert en avril dernier à Esch-sur-Alzette.

L’idée d’ouvrir leur boutique est venue à ce couple de trentenaires en 2013, lorsque Pedro a dû changer de secteur d’activité suite à une opération. Et même si chacun a gardé une activité à temps plein de son côté – lui dans l’automobile, Vera dans la communication en tant que directrice artistique junior – Norte est devenu, après deux ans de réflexion, de recherches et de concrétisation, une projet auquel chacun croit dur comme fer : « Nous voulions faire les choses bien, avec des produits que nous aimons et qui nous correspondent. Cela a pris plus de deux ans, mais nous sommes très contents aujourd’hui ».

Alors qu’ils exerçaient leur nouvelle activité conjointe depuis 2014 via une boutique en-ligne au succès tout relatif et des réunions à domicile bien plus payantes, qui leur permettaient d’affiner leur stratégie produit, le couple d’entrepreneurs tomba il y a quelques mois sur un joli petit local entièrement rénové et disponible au 8, rue du X Septembre à Esch-sur-Alzette… Ce fut le coup de foudre, ce sera là que Norte prendra place. À la fois contemporain et chaleureux, l’endroit a été entièrement meublé par des créations de Vera et Pedro, qui en ont fait un deuxième « chez soi » créatif et moderne, à leur image. On voit d’ailleurs qu’ils s’y sentent bien et que leur complicité est réelle lorsqu’ils le font découvrir. Ils y travaillent en famille, le beau-frère de Vera, Christian, étant le gérant de l’endroit pendant la semaine. Pedro s’occupe quant à lui du volet fournisseurs et marques, tandis que Vera se charge des jeunes créateurs et de la communication. Quant au choix de s’installer hors de la capitale, qui peut sembler audacieux, il correspond non seulement à une réalité budgétaire mais aussi à la présence sur place d’une forte communauté portugaise, dont tous deux font également partie.

En effet, Norte a pris le parti de ne proposer quasiment que des articles créés et fabriqués au Portugal, avec certaines marques destinées à l’exportation comme DKODE ou Nobrand, qui aurait tout à fait sa place entre les Obey, Vans et autres Wemoto des magasins branchés de la Ville, mais aussi d’autres, plus pointues et confidentielles, destinées essentiellement aux hipsters lusitaniens… Des partenaires qu’ils connaissent bien car démarchés directement sur place. « On achetait toujours nos chaussures l’été au Portugal, car on adore ce qu’ils font, et on a eu envie d’en faire profiter les clients luxembourgeois », s’amuse Vera. Une collection qui se voit en ce moment complétée non seulement d’accessoires d’une jeune créatrice italienne et de sacs faits maisons en collaboration avec la mère de Pedro pour la couture – la famille, toujours ! – et Jeff Poitiers pour les sérigraphies, mais aussi des œuvres propres de Vera…

Car cette dernière crée de très jolies pochettes, des tableaux ou encore des oreillers, tantôt geeks, tantôt plus chics, inspirés du patchwork en triangles de tissus qu’elle a appris depuis l’enfance avec sa grand-mère. Un projet nommé Triometry et présenté pour la première fois l’hiver dernier au Marché des créateurs du Mudam. « Lorsque ma grand-mère est décédée, j’ai décidé de lui rendre hommage en faisant perdurer cette tradition tout en y ajoutant ma touche personnelle. Tout est fait main, avec les mêmes tissus portugais que j’utilisais avec elle… », confie la jeune femme, à la fois émue et enthousiaste. Un projet qui semble plaire, une exposition étant prévue au City Concorde à la rentrée et sa vidéo de présentation ayant été retenue pour le concours Hands Up de la Chambre des métiers…

Dernière originalité dans la démarche de Vera Heliodoro et de sa boutique Norte : une collaboration qui se veut régulière avec des créateurs locaux sous forme de Pop Up Store. Le première édition avait d’ailleurs vu la résidence de Redwood, marque spécialiste de ce type d’évènements. Outre un intérêt évident pour la scène créative locale, Vera aime profiter de ces opportunités pour communiquer à moindre un coût, en profitant de la combinaison vertueuse des réseaux de chaque partie : « Communiquer auprès des médias luxembourgeois est très cher, et notre budget est parti dans l’ouverture de la boutique. Collaborer avec des gens qui ont la même vision que nous nous permet donc de communiquer efficacement et sans grandes dépenses ».

La récurrence de ces boutiques éphémères au sein de leur shop ainsi que le développement de leur propre gamme font partie des plans à court terme de Vera et Pedro, qui mettent un point d’honneur à toujours se renouveler et ne jamais proposer la même chose à leurs clients. On verra ainsi arriver chez Norte en septembre les créations de Rina Oliveira, ainsi qu’une toute nouvelle ligne de sacs italiens inédits au Grand-Duché. Enfin, un des défis qui attend le couple sera de toujours mieux cibler les attentes de sa clientèle. Car si pour l’instant il assume composer ses collection uniquement avec ses affects personnels, ils est pleinement conscient de devoir être à l’écoute de ses clients pour pouvoir pérenniser cette initiative franchement rafraîchissante, qui sent bon la mode et le fado…

Fabien Rodrigues
© 2017 d’Lëtzebuerger Land