land.lu

Le jeudi, décidément

d'Lëtzebuerger Land vom 19.12.2002

Il y a un public d'internautes qui attendent le jeudi soir pour surfer sur le site www.land.lu. Sur nos tableaux statistiques, on le voit très nettement: les pics de consultation de notre page web se situent le jeudi, jour de l'actualisation (vers 17 heures) de la page d'accueil du Land, avec notamment l'annonce complète de l'index de l'édition papier de la semaine. Puis le nombre de consultations retombe, le trafic est le plus faible le week-end pour reprendre de plus belle lundi et retomber à nouveau jusqu'au prochain jeudi. Et pourtant, outre la rubrique Luxemburgensia - qui est, et de loin, la rubrique la plus visitée -, aucun autre texte n'est écrit exclusivement pour le site Internet. Lorsque nous nous sommes lancés dans la Toile, en automne 1999, l'objectif était avant tout de marquer une présence dans le WWW et de créer un produit d'appel pour le journal.

Or, depuis lors, le développement du site se fit en parallèle avec le développement fulgurant de l'équipement des ménages - 53 pour cent des foyers connectés au premier semestre de cette année, selon l'Ilres -: 142 visiteurs en moyenne par mois en 1999, 1882 en 2000, 6880 en 2001 et 12185 cette année. Il faut surtout relever la véritable explosion des chiffres ces deux derniers mois: nous avons enregistré 17558 sessions durant le mois de novembre. 

Dès le début, le Land a opté pour un design très sobre, réalisé par Tom Gloesener et Sylvano Vidale, également responsables du layout du journal. Tout est fait pour que la consultation reste rapide et les pages, contrairement à la majorité des sites Internet actuellement, libres de toute «pollution» visuelle, genre pop-ups et autres animations lourdes à charger.

S'opposant à la logique de flux de l'Internet, d'Land a également opté pour une approche de stock: le principal attrait du site sont nos dossiers thématiques qui s'enrichissent au fur et à mesure, dont certains remontent déjà à trois ans. La cinquantaine de dossiers et sous-dossiers abrite ainsi quelque 1500 articles actuellement; les plus importants en volume étant, dans l'ordre, celui des critiques de cinéma (202), Luxemburgensia (169) et critiques de théâtre (119), qui sont actualisés quasi chaque semaine. Logiquement, ce sont donc aussi les dossiers les plus consultés. Or, rares sont les internautes qui «feuillettent» véritablement un site Internet pour remonter dans ses différentes arborescences; au contraire: les lecteurs entrent souvent par des moteurs de recherches, très majoritairement par google, avant tout google.fr. C'est par ce biais, un Internaute tombant sur un de nos articles lors d'une recherche thématique, que nous sommes le plus souvent contactés, parfois par des étudiants en quête de pistes à explorer, parfois par un expatrié voulant savoir où acquérir un livre ou un film luxembourgeois dont ils ont pu lire une critique sur le site du Land. 

Les index annuels par numéro que nous publions également sur le site peuvent être d'une grande utilité. Dans un certain sens, nous comblons ainsi le vide causé à la Bibliothèque nationale, qui, à la fin des années 1980, début des années 1990, pour  des raisons obscures et malgré sa mission de service public, a complètement arrêté de répertorier certains périodiques - dont le Land.

 

josée hansen
© 2022 d’Lëtzebuerger Land