Jean Leyder publie un ouvrage à valeur de dictionnaire sur l’architecture publique de la dernière décennie au Luxembourg

Des projets publics

d'Lëtzebuerger Land du 07.01.2022

À la fin de la publication, ils posent tous autour du nouveau directeur de l’Administration des Bâtiments Publics (ABP), Luc Dahmen qui a succédé à Jean Leyder. Après 35 ans, celui-ci quittait ses fonctions de direction au printemps dernier. Il n’en avait pas fini pour autant avec ses fiches : On l’a vu à l’œuvre, parfaitement informé grâce à elles, de chaque poste budgétaire, de chaque étape dans le temps des projets gérés par les architectes de l’État dans son bureau de la rue du Saint-Esprit. Cela vaut au public, qui souhaite de les avoir entre les mains, la publication de 111 projets 2010-2021.

Cela fait bien plus longtemps que cela que l’ABP est le maître d’ouvrage des bâtiments construits ou rénovés par l’État : il y a 111 ans exactement l’administration était créée et la présentation des 111 projets de la dernière décennie parait à l’occasion de cet anniversaire. Ce chiffre symbolique, vaut bien la célébration d’un centenaire par la publication de la décennie la plus récente, riche de projets dans les catégories (cités ici par ordre alphabétique) : l’administration, la culture, l’enseignement, les forces publiques, l’hébergement, la jeunesse, la justice, les laboratoires d’Etat, les représentations du Grand-Duché à l’étranger, la santé, le sauvetage, le sport et le tourisme.

L’enseignement occupe une place prépondérante dans cette énumération. Pas moins de 33 établissements d’enseignement secondaires en une décennie sont présentés, parmi lesquels la remarquable rénovation de l’Athénée de Luxembourg, œuvre magistrale des années 1960 de l’architecte Laurent Schmit. Comme le faisait remarquer un Ticker paru dans le dernier numéro du Land de 2021, celle-ci et sa mise aux normes actuelles a coûté cher et en général, les budgets qui sont dédiés à l’enseignement, peuvent paraître exorbitants. Il nous semble, à titre personnel, que la qualité des établissements scolaires au Luxembourg mis à disposition pour tous, n’est pas la moindre des chances dans une société multi-culturelle aux origines sociales multiples.

Jean Leyder a lui des arguments beaucoup plus pragmatiques pour expliquer le coût élevé notamment des lycées au Grand-Duché, ce qui en fait, « des bâtiments durables où tous les règlements sur les bâtisses sont respectés, la sécurité en général et la sécurité incendie en particulier, les normes pour personnes à mobilité réduite (PMR), énergétiques, la gestion de l’eau ». Et d’ajouter qu’« en tant que maître d’ouvrage public, l’ABP se doit de respecter les règles d’adjudication des marché publics et soumissionner toutes les catégories de travaux et de services, sachant aussi que le budget, au départ, dépend du programme des projets, lequel, est soumis à l’analyse de la Commission d’analyse critique (CAC) qui le valide, avant même que les avant-projets sommaires (APS), puis les avant-projets détaillés (APD) ne soient élaborés par les architectes auteurs des projets ensemble avec l’ABP, puis soumis une dernière fois à la CAC »…

L’architecture scolaire… l’Athénée, construit en 1962 sur ce qui allait devenir le Campus Geesseknäppchen, est resté, nous semble-t-il longtemps, une sorte d’ovni, dans un paysage normalisé, alors que 111 Projets 2010-2021 l’atteste, l’ABP, durant la dernière décennie, a fait preuve d’excellence. L’attribution des réalisations sur concours, a permis à nombre de jeunes talents en architecture d’émerger. On en voudra pour preuve sans citer personne en particulier (on ne fera pas de jaloux !) mais en élargissant la qualité de la construction et l’esthétique à toutes les catégories des bâtiments publics cités plus haut, que la connaissance et la créativité, dans l’utilisation et la mise en œuvre de matériaux durables (le béton coulé), légers (la maille métallique) et le retour à un matériau local, garant de circuit court comme le bois, sont de haut niveau au Luxembourg.

On citera ici quelques bâtiments publics récents déjà connus, sinon que chacun pourra visiter : la nouvelle Bibliothèque nationale, la Philharmonie de Luxembourg, laquelle, apprend-on dans l’ouvrage, se verra adjoindre une extension, la Cour de Justice de l’Union Européenne, à visiter absolument lors des portes ouvertes de la Journée de l’Europe au mois de mai. On avouera aussi quelques coups de cœur. Ainsi, pour une autre rénovation respectueuse de la rigueur originale du grand architecte des années 1950, Hubert Schumacher, l’Institut national des langues.

Plus discrètes, car liées aux visites officielles ou aux échanges diplomatiques, on découvrira dans la publication, la rénovation du Château de Senningen et, sur le plan humanitaire, la structure d’accueil pour demandeurs de protection international à Sanem, la première réalisation en structure modulaire standardisée.

L’ouvrage et riche d’une iconographie générale et détaillée, ainsi que des fameuses fiches techniques initiées par Jean Leyder lorsqu’il était directeur de l’ABP et qui serviront, on en est sûr, de référence pour des recherches historiques futures. Rappelons que l’architecture, que tout un chacun pratique au quotidien, est souvent voire tout simplement « ignorée ». 111 projets 2010-2021 pourrait être une pierre utile à cet édifice de connaissance. On notera aussi que sont cités les noms des auteurs des œuvres d’art commandées dans le cadre du « un pour cent artistique », également trop souvent ignorés alors que ce sont de talentueux artistes (voir à ce sujet d’Land 19.11.2021). Pourquoi ne pas imaginer une publication du même type par le maître d’ouvrage en la matière qu’est également l’ABP ? En attendant, on peut consulter en ligne les brochures que l’administration leur consacre.

La présente publication bénéficie également d’une version numérique. Mais la qualité de la mise en page nous fait personnellement opter pour la version papier, dont on parcourt les 272 pages comme un dictionnaire de l’architecture publique de la dernière décennie, avec en prime, quelques projets bientôt visibles d’espace public : le réaménagement de la Place de la Constitution et un nouveau pavillon pour le Parc Dräi Eechelen. La thématique à elle seule le dit : le paysage sera une préoccupation majeure de la décennie à venir !

111 projets 2010-2021, est publié par l’ABP. Jean Leyder auteur, avec la collaboration d’Isabelle Becker, graphisme MONOGRAM.
À commander sur l’adresse : secretariat@bp.etat.lu. Également consultable en ligne : travaux.public.lu

Marianne Brausch
© 2022 d’Lëtzebuerger Land